Germinal, la série de France 2

La fiction en six épisodes écrite par Julien Lilti et réalisée par David Hourrègue est diffusée à partir du mercredi 27 octobre sur France 2. Elle est la quatrième adaptation audiovisuelle, trois pour le cinéma et cette dernière pour la télévision, du roman éponyme de Zola, publié en 1885.

 

La première adaptation, qui date de 1913, à l’époque du cinéma muet, a été réalisée par Albert Capellani pour Pathé. Le film est en grande partie réalisé dans le pays minier, à Auchel, près de Béthune et, selon l’historien du cinéma Michel Marie, « ce tournage hors studio est décisif et bouleverse les codes esthétiques antérieurs ». Le tournage en extérieur permet en effet de saisir directement la réalité du bassin minier, moins de trente ans après la parution du roman de Zola.

Cinquante ans plus tard, en 1963, Yves Allégret réalise la deuxième adaptation avec, notamment, Jean Sorel, Claude Brasseur et Bernard Blier comme acteurs. Loin du village de Montsou, situé par Zola dans le bassin minier du nord de la France, Yves Allégret tourne en Hongrie dans le décor d’un puits de mine datant de 1865.  À la suite des films de Georg Wilhelm Pabst (La Tragédie de la mine, 1931) et de Louis Daquin (Le Point du jour, 1949), le Germinal d’Yves Allégret développe une fibre sociale très perceptible dans le cinéma français.

Enfin, la troisième adaptation est celle, bien connue, de Claude Berri, réalisée trente ans plus tard, en 1993. Tourné en grande partie sur le site de Wallers-Arenberg, le film est considéré comme l’un des plus gros budgets du cinéma français. Claude Berri, dont ce sera le dernier film comme réalisateur, a notamment dirigé Renaud, Miou-Miou, Gérard Depardieu et Jean Carmet dans les rôles principaux et fait participer huit mille anciens mineurs, fils et petits-fils de mineurs, comme figurants.

Enfin, la série de France 2, qui sera diffusée à partir du mercredi 27 octobre, a été tournée sur différents sites du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais : le site minier d’Arenberg Creative Mine, au 9/9 bis à Oignies et sur le site de la fosse Delloye au Centre historique minier de Lewarde.

Pour en savoir plus sur les adaptations cinématographiques du roman de Zola :

Russell Cousins, “Autour de Germinal et Le Voreux : mine ou  monstre ? La question de la focalisation dans le texte de Zola et dans trois versions filmées”, In : Aspects de la critique [en ligne]. Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, 1998 (généré le 27 octobre 2021). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/pufc/1954>


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stéphane Chaudiron (26 octobre 2021). Germinal, la série de France 2. MémoMines. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rd20


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search