De la mine au chemin de fer

En fin d’année 2023, les éditions de l’Escaut, dont nous avons déjà relaté le travail sur des Groupes d’exploitation miniers, ont annoncé la parution d’un ouvrage consacré aux chemins de fer du charbon dans une nouvelle collection. Les co-auteurs Jean-Marie Minot et Didier Vivien traitent ici un sujet intrinsèquement lié à celui de l’exploitation minière. Ces chemins de fer industriels du Bassin minier Nord—Pas-de-Calais sont exposés avec une grande rigueur comme dans les ouvrages précédents. Ce livre comporte également un chapitre entier écrit par Anne Callite, spécialiste de la construction du matériel roulant ferroviaire en France. Le lecteur y retrouvera ainsi le rôle et l’histoire de chacun des constructeurs dans le Nord de la France du début du 19ème siècle à aujourd’hui.

Avec une touche plus personnelle, le lecteur découvrira la naissance de la passion de Jean-Marie Minot pour l’archéologie ferroviaire. Branche de l’archéologie industrielle, l’archéologie ferroviaire consiste aussi à photographier des installations industrielles notamment en arpentant des sites encore ouverts ou fermés, collectionner toute trace liée à ce domaine, et documenter ces archives ainsi collectées afin de pouvoir restituer ultérieurement ce patrimoine. Jean-Marie Minot y raconte sa passion pour les locomotives à vapeur et diesel en prenant appui sur des images exceptionnelles de machines et de cheminots. L’ouvrage regroupe les photographies de plusieurs collectionneurs, comme Patrick Étiévant ou Michel Braun, avec lesquels Jean-Marie a noué des liens d’amitié. Après le déclin de la vapeur, le livre enchaîne sur le diesel et les derniers trains de charbon du Bassin Nord—Pas-de-Calais.

Ce nouvel ouvrage est publié en collaboration avec les éditions du Cabri, maison bien connue dans le monde de la passion ferroviaire.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stéphane Chaudiron (19 janvier 2024). De la mine au chemin de fer. MémoMines. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vmh0


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search